590136
article Hip-hop
dim, 09/07/2017 - 16:13, par Nicolas Mollé

Vince Staples s'annonce comme une des révélations de Rock en Seine 2017

DR
Repéré par Damon Albarn dans le cadre de Gorillaz, déjà présent aux Eurockéennes en 2016, Vince Staples est un des nouveaux espoir du rap américain. Son rap aux sonorités des plus novatrices et fruitées semble taillé pour riposter en rivalisant d'ingéniosité rythmique à la déferlante anglaise grime. Ce rappeur originaire de Compton en passe de réussir un improbable big bang entre les sons de LA, Chicago, Détroit et Atlanta, sera une des sensations de la prochaine édition de Rock en Seine.

Surveillez ce jeune homme. Vince Staples, qui vient de sortir un nouvel album intitulé "Big Fish Theory", dans un registre hip-hop post west-coast teinté de nappes synthétiques inspirées de la techno de Detroit ou de la house et du "drill" de Chicago, se produira au Festival Rock en Seine. Festival qui se déroulera les 25, 26 et 27 août 2017 prochains au Domaine national de Saint-Cloud aux portes de Paris. Et ce après une escale au Flow, festival nordique ou au Sziget pour cet artiste.

On avait déjà repéré Vince Staples en France pas plus tard que l'an dernier aux Eurockéennes de Belfort. Ou encore à travers sa collaboration avec GTA "Little bit of this". Ainsi que son EP "Prima Dona". Il constitue, comme Future ou Lil Yachty, une forme de réponse innovante de la part du rap américain, englué dans un usage excessif du logiciel auto-tune, face aux coups de boutoirs du grime britannique et de ses plus agiles rappeurs. 

Son premier album "Summertime 2006", entre rap post-classique ("Nate") et titres plus lancinants tels que "Blue Suede" avait imposé un son clinique, pneumatique et ultra dansant, mâtiné d'un flow millimétré sous ses dehors nonchalants.

Avec "Big Fish Theory", il réalise un disque encore plus audacieux, qui convie pour "Yeah Right" un featuring performant en la personne de Kendrick Lamar, sur un instrumental qu'on jurerait pondu par Autechre, dans une alternance de beats trépidants ou aériens, avec des vocaux qui prennent le risque du contre-pied dance soulfull. 

Auteur de quatre mixtapes nommées "Shyne Coldchain Vol. 1" (2011), "Winter In Prague" (2012), "Stolen Youth" (2013), "Shyne Coldchain Vol. 2" en 2014, Vince Staples naît et grandit à Long Beach, en Californie, dans une famille originaire de Compton. Il fera aussi régulièrement des séjours à Atlanta, villégiatures au contact du crunk qui auront forcément une influence sur son goût actuel pour les échos synthétiques et les rythmes effrénés et percutants.  

Signalons que Vince Staples s'est aussi récemment fait remarquer à travers sa participation au projet pop total Gorillaz imaginé par Damon Albarn. Participant à "Humanz", le nouvel et cinquième album de Gorillaz. Il y affirme aussi son indéniable présence scénique